Satoshi Motoyama, l’as du super GT Japonais, devient le troisième pilote de la Nissan Deltawing

Nissan et Nismo ont annoncé que leur star japonaise du Super GT, Satoshi Motoyama, sera le troisième pilote de la Nissan DeltaWing, engagée aux 24 Heures du Mans.

Le pilote Nismo et triple champion de Super GT Satoshi Motoyama fera équipe avec le Britannique Marino Franchitti et l’Allemand Michael Krumm, qui a remporté en 2003 le titre JGTC (aujourd’hui Super GT) avec Satoshi Motoyama.

La Nissan DeltaWing est un projet expérimental qui vise à changer le devenir des courses d’endurance, en s’efforçant de disputer jusqu’au bout la célèbre épreuve française de 24 heures en continu.

Satoshi Motoyama a déjà eu un avant-goût de l’innovante Nissan DeltaWing sur le circuit de Snetterton dans le Norfolk (Royaume-Uni) et va désormais se consacrer avec le reste de l’équipe au difficile travail qui le conduira au Mans les 16 et 17 juin.

« Je suis très enthousiaste à l’idée de me joindre au projet DeltaWing pour courir les 24 Heures du Mans cette année et j’aimerais remercier Nissan, Nismo et les autres partenaires DeltaWing de me donner cette superbe opportunité, a déclaré Satoshi Motoyama.

« Ce sera ma première participation aux 24 heures du Mans depuis 1999, mais je suis fin prêt à courir cette année sur le circuit de La Sarthe.

« La Nissan DeltaWing est particulièrement innovante et s’inscrit au-delà de tout règlement technique de compétition.Nous nous engagerons au Mans dans le « Garage 56 », qui ne fait l’objet d’aucun classement.Il n’y aura cependant ni déception ni compromis ; car dans le cadre du projet, nous avons pour objectif de prouver la pertinence de notre technologie de compétition novatrice et de donner un aperçu de ce que pourrait être l’avenir du sport automobile. Ce sera, pour l’équipe et pour moi, un véritable défi et une expérience passionnante.

« Aux côtés de Michael Krumm, mon partenaire du Super GT et Marino Franchitti, je suis impatient de piloter la voiture au Mans et de montrer à tous ce dont la Nissan DeltaWing est capable. J’apprécie toujours autant le soutien des fervents supporters ».

Le caractère expérimental du projet Nissan DeltaWing constitue un énorme défi pour l’équipe d’ingénieurs. C’est un groupe de partenaires clés, parmi lesquels figurent Ben Bowlby, designer, Don Panoz, entrepreneur américain en sport automobile, Dan Gurney, patron de l’écurie américaine All-American Racers et Duncan Dayton, patron du team Highcroft Racing, qui a créé le fascinant prototype DeltaWing.

Il incombe désormais à l’ensemble de l’équipe Nissan DeltaWing de s’efforcer, grâce au moteur 1.6 L DIG-T spécifiquement développé par Nissan, de tirer son épingle du jeu lors de la course de 24 heures la plus éprouvante du monde, 101 jours tout juste après que la voiture ait foulé pour la première fois un circuit.

Satoshi Motoyama est pilote Nissan de longue date, pour avoir couru pour la première fois pour le constructeur en 1996. Il a remporté davantage de titres de championnat Super GT, d’épreuves et de points de Séries que tout autre pilote de l’histoire de la catégorie. Il partage actuellement le volant de la Nismo n°23 Nissan GT-R avec son coéquipier DeltaWing, Michael Krumm.

« Je suis encore plus enthousiaste à propos du programme Nissan DeltaWing, sachant que ce sont Satoshi Motoyama et Michael Krumm, les deux meilleurs pilotes de l’équipe actuelle Nissan Nismo Super GT, qui vont courir ce grand classique français que constituent les 24 Heures du Mans », confie Shoichi Miyatani, President of Nissan Motorsports International Co. Ltd (Nismo).

« Aux 24 Heures du Mans 2011, deux des trois pilotes victorieux en LMP1 étaient des habitués du Super GT ; l’un d’entre eux étant Benoît Treluyer, ex-pilote Nismo Super GT. Satoshi et Michael, qui sont les pilotes actuels ayant réalisé le meilleur palmarès au Super GT, sauront comment faire pour réussir au Mans. Je n’oublie pas les deux voitures LMP2 motorisées par Nissan et Nismo, mais j’ai hâte de voir comment la Nissan DeltaWing va étonner tout le monde au Mans ».

« Je suis fier d’accueillir Satoshi Motoyama dans notre équipe, explique Darren Cox, General Manager, Nissan en Europe. Son arrivée parmi nous montre une fois de plus la dimension internationale de ce projet : le prototype a été développé aux USA ; le chef de projet Nissan est Brésilien ; les essais et le travail de développement se sont déroulés au Royaume-Uni, avec les premiers essais réalisés par des pilotes français, allemand et écossais ; les pneumatiques tout aussi novateurs proviennent de France ; et nous avons un pilote japonais de haut niveau tout en bénéficiant du soutien de Nismo au Japon ».

Commentaires de Don Panoz, Managing Partner, DeltaWing – Project 56 : « Que Nissan ait intégré au projet un autre de ses hommes clés souligne l’importance et la pertinence mondiales du projet Nissan DeltaWing et nous sommes absolument ravis de collaborer avec des partenaires aussi solides. C’est avec un immense plaisir que nous accueillons Satoshi Motoyama au sein de notre équipage pour Le Mans. Il possède une expérience considérable et, vu qu’il travaille déjà avec Michael Krumm en Super GT au Japon, c’est la solution idéale ».

Les essais de la Nissan DeltaWing s’achèvent cette semaine à Snetterton; l’équipe a beaucoup appris sur cette voiture mais continue de se battre contre son ennemi numéro un : le temps. L’étroite fenêtre d’essais va se poursuivre le mois prochain en France et en Espagne ; elle se refermera au moment de rejoindre les autres concurrents pour la Journée Test officielle ACO – 24 Heures du Mans, le 3 juin prochain.

Votre concessionnaire Nissan Europe Auto à Cannes